Menu
Panier 0

Tesla achète des Bitcoins, et alors ?

Publié par Michel Morvan le

Les multinationales, qu'elles soient de la Silicon Valley ou pas, font de plus en plus la une de l'actualité. Sans toujours bien comprendre, nous regardons passer au dessus de nos têtes des annonces dont on s'imagine qu'elles auront à un moment où à un autre un impact sur nos vies : Tesla achète pour 1,5 Md€ de bitcoins (est-ce que je devrais en acheter moi aussi ?) ; Total veut changer de nom et s'appeler dorénavant TotalEnergies (mais pourquoi donc ? est-ce que je change de nom, moi ?) ; Veolia lance une offre publique d'achat sur Suez (est-ce que l'eau risque de me coûter plus cher ?) ; etc.

L'analyse et la compréhension des stratégies de ces multinationales n'est pas toujours simple. Mais, plus encore, les tentatives pour les cerner viennent le plus souvent de l'intérieur du système. Des analystes financiers ou des journalistes économiques, par exemple, ou en tout cas des experts de l'entreprise.


L'ouvrage de Luca Marsi, Les stratégies des multinationales, résolument engagé, aborde de manière très originale cette question classique des stratégies des multinationales. Plutôt que de partir de l’intérieur du système (l’entreprise ou plus généralement le monde de l’économie de marché, avec ses références et ses méthodes), il l’étudie de l’extérieur et en s’appuyant sur des références intellectuelles qui ne sont que trop rarement convoquées dans les travaux sur ce sujet. 

Cette approche lui permet de conduire une étude particulièrement intéressante des phénomènes concernés. Elle l’amène à conclure, par exemple, que ces stratégies et les discours qui les véhiculent, loin d’être de simples « faits économiques », sont autant le fruit d’une idéologie néolibérale qu’un vecteur de consolidation et de diffusion de cette idéologie auprès des individus qui en sont les acteurs. Cette mise en perspective permet d’éclairer le sujet d’un jour nouveau et, en incitant d’éventuels détracteurs à en contester les prémisses ou les conclusions, les obligera à nécessairement élargir leur angle de vue et à eux-mêmes intégrer à leur champ de réflexion les dimensions centrales du travail de Luca Marsi : les aspects sociaux, politiques et idéologiques.

Les stratégies des multinationales, de Luca Marsi, ouvre ainsi le débat sur un sujet classiquement réservé aux experts de l’entreprise en l’inscrivant dans un périmètre bien plus large. Particulièrement bien écrit, s’appuyant sur des exemples variés et concrets, cet ouvrage sera éclairant pour tous : citoyens soucieux de comprendre l’envers du décor, étudiants, acteurs ou analystes de l’économie, mais aussi spécialistes de marketing et de stratégie d’entreprise qui y trouveront un contrepoint aux approches classiques et, certainement, matière à réflexion.

 

 


Partager ce message



← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.